Un an d’action antifasciste

blog Tolosa antifa PalestineUn an d’action antifasciste. Voilà un peu plus d’un an maintenant que notre camarade Clément, jeune militant révolutionnaire de la région parisienne, a été assassiné par des fascistes. Alors, depuis les impressionnantes manifestations de solidarité et d’hommage après sa mort, jusqu’aux récentes démonstrations de force pro-palestiniennes des derniers jours, quel bilan tirer de l’année écoulée?

Déjà, nous sommes nombreux et nombreuses à constater que cette année n’a pas été comme toutes les autres. Plus rien ne peut être comme avant, naturellement: le processus historique en cours s’accélère, avec l’aggravation de la crise systémique en cours. La production est réorganisée, entrainant une grande précarité pour les prolétaires, détruisant des vies et déstructurant la société. Nous voilà brutalement renvoyés à notre condition: les espoirs hérités des années 70, nous laissant imaginer une certaine stabilité de vie voire de petites améliorations, sont balayées. Faisons le deuil des illusions réformistes, il ne sert plus à rien de mendier des miettes. La classe au pouvoir n’a plus le besoin ni la possibilité d’entretenir un statu quo.

Dans la classe moyenne, les déchirements entrainés par la possibilité d’être déclassé, sont aussi brutaux et entrainent des pans entiers de cette classe vers le fascisme. Cette option devient aussi de plus en plus viable pour une partie de la bourgeoisie, qui s’acharne depuis plusieurs décennies à mettre en place une « contre-insurection préventive ». L’immense majorité des lois en matière de sécurité intérieure sont allées vers un accroissement de la répression, une restriction des libertés. Les méthodes de fichage se perfectionnent et se généralisent. Les dominants sont prudents.

A l’étranger, l’impérialisme français est également de plus en plus violent. Fini le doux rêve néolibéral d’un monde unifié dans le bonheur de la concurrence économique, d’une fin de l’Histoire. Les interventions dans les pays étrangers se succèdent avec l’appui de l’ensemble de la classe politique, de l’extrême droite aux sociaux-démocrates « radicaux ». Le soutien aux régimes alliés (comme Israël) n’est plus remis en question.

Et de notre côté, alors?

Eh bien, nous pensons qu’on peut être plutôt optimistes. Raisonnablement bien sûr: le travail à faire sera titanesque et la lutte très dure. Il ne faut pas être un génie pour voir que nous allons traverser une époque difficile et violente. Mais force est de constater qu’en un an, les forces antifascistes autonomes se sont développées. Des groupes d’action antifasciste se sont organisés et consolidés dans les principales villes du pays (Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Lille, Nantes, Clermont…) et également au niveau départemental. Et le contenu proposé est en rupture avec l’antifascisme des années 90-2000. Celui ci fonctionnait largement sur le principe de scène, avec toutes les limites que cela implique. Il était largement porté par une extrême-gauche en perte de vitesse, attachée aux classes moyennes radicalisées, aux analyses très économistes et réformistes. Désormais, la proportion de prolétaires et de personnes issues des minorités nationales a augmenté; le mouvement tend à se démocratiser et à prendre en compte des réalités telles que l’islamophobie. Il y a encore beaucoup de chemin à faire, bien sûr, l’esprit « scène » restant présent. Mais nous pouvons dire sans exagérer que nous sommes sur la bonne voie, ce qui est déjà très positif.

Si le mouvement antifasciste a progressé en quantité et en qualité depuis l’assassinat de notre camarade, il reste à tirer par le haut le mouvement révolutionnaire, en pleine recomposition. L’effondrement des vieilles organisations trotskistes, parasyndicales ou réformistes ne s’accompagne pas mécaniquement d’un développement de nos organisations. Rien n’est offert. Nous devons avoir des exigences élevées, à la mesure des attentes de la jeune génération de militant-e-s. Les récentes manifestations pour la Palestine ont été aussi un test pour notre mouvement. Les antifascistes révolutionnaires s’y sont largement impliqués, avec un certain succès, alors que les fascistes étaient relégués soient aux calomnies sur internet pour les antisémites soraliens (qui n’osent plus s’afficher publiquement dans ces actions dans certaines villes, contrairement à leurs prétentions passées) soient aux attaques violentes pour l’extrême droite sioniste. Deux faces d’une même pièce…

Tout reste donc à faire et le plus dur est devant nous, mais il serait dommage de sous-estimer le bilan de cette année de lutte: petit à petit, les fleurs réapparaitront.

D.

Cet article, publié dans Analyse, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un an d’action antifasciste

  1. Jean Charles Lannevere dit :

    En ce qui concerne « l’effondrement » des organisations « d’extreme » gauche..je pense que desormais,en particulierpour les organisations trotskystes,ils ne pensent que en termes de « avant garde eclairee »,traversse du desert et pseudo internationalisme affiche,par le biais de leurs liens internationaux,xieme internationale composees de groupuscules sectaires a travers le mone..mais par leur implantation nationalement dans ce qu’ils ont jadis appelle les fronts de masse.avec investissement tout azimuth(voir dernierement liaison npa-bonnets rouges bretons..(sic)..leur effondrement n’est pas total..et de plus ils n’ont pas d’autre alternative de limiter leurs critiques envers le melanchonisme robesperien,et donc paradoxalement avec ce qui subsiste du pcf avec qui ils etaient chien et chat durant des decennies..Cela peut encore egarer pas mal de monde..surtout que l’on ne peu nier,malgre ses difficultes le poids militant,et c’est heureux de bien des sections cgt ou ils restent presents..
    Alors je m’interroge,au vu de mon histoire perso depuis 1969,Sur la necessite de bien prendre en compte les parametres ci dessus..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s