Le néocolonialisme et ses « idiots utiles »

Dieudonné Le Pen SoralUn très bon article de nos camarades du collectif Quartiers Libres, analysant la rhétorique faussement anti-impérialiste de Dieudonné et de ses petits camarades, servant finalement la soupe aux dictateurs compradores et à la bourgeoisie française la plus réac…

Où vont les matières premières? Excellente question posée par Dieudonné. A chaque fois qu’il fait de la retape pour un leader nationaliste d’envergure nationale ou groupusculaire qui lui explique qu’il y a trop d’immigrés en France, Dieudonné acquiesce et parle du flux des matières premières.
Il explique de manière candide que cela ne pose de problème à personne que les matières arrivent en Europe et que cela génère de la misère sur le continent africain.
En effet, cela ne pose pas de problème à tout le monde. En tous cas certainement pas aux mercenaires qui vivent du pillage. Cela n’en pose pas non plus aux responsables des formations politiques qui viennent faire des affaires avec les chefs d’Etats locaux. Parmi ces hommes politique, on trouve aussi Jean-Marie Le Pen.

Un des piliers du système de pillage économique de l’Afrique par les entreprises avec la complicité des gouvernements français et locaux, qu’on appelle la Françafrique, est Paul Biya.

Au pouvoir au Cameroun depuis 1982, il sait très bien ce qui se passe dans son pays en matière d’exploitation des ressources naturelles et est parfaitement au courant des souffrances qu’endurent les populations en raison de cette exploitation. Il est connu pour réprimer durement toute forme d’opposition.
Le père de Dieudonné est originaire du Cameroun. Depuis quelques temps, Dieudonné revendique son appartenance au peuple Camerounais.
Lors de la campagne électorale des présidentielles de 2007, Dieudonné est parti au Cameroun en compagnie de Jany Le Pen afin de mener une « action humanitaire » auprès des populations pygmées menacées par la déforestation.
Afin de lutter efficacement contre l’exploitation de la forêt par des entreprises étrangères dont les concessions ont été négociées avec le chef d’Etat Paul Biya, Dieudonné et Jany Le Pen ont été sur le terrain, en pleine jungle camerounaise, en compagnie de la femme du Chef d’État camerounais, Chantal Biya.
Dieudonné en a tiré un documentaire, autour duquel il organise conférences de presse et projetions (payantes?) dans son théâtre.

Pour résumer :
Dieudonné part au Cameroun avec la femme d’un homme politique qui dit qu’il y a trop d’immigrés en France mais qui prend des pots de vin au passage sur le pillage de l’Afrique.
Ensuite, il prétend alerter le monde sur la déforestation et ses répercussions sur les populations locales en compagnie de la femme du chef d’État qui, depuis 1982, règne grâce aux liens tissés avec les intérêts économiques français qui spolient les richesses du Cameroun.

Soit Dieudonné est stupide et il sert « à l’insu de son plein gré » les intérêts des pillards économiques qui oppressent au Cameroun et en France.
Soit il sait très bien ce qu’il fait et méprise profondément les gens des deux pays parce qu’il y a sans doute de l’argent en jeu.

Quartiers Libres – La suite en lien

Cet article, publié dans Analyse, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le néocolonialisme et ses « idiots utiles »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s