« Incidents »? Self-defense.

south-winners-antifascistesPuisque nous publions régulièrement des articles ou images évoquant le mouvement ultra en France, voici en lien un communiqué des South Winners (OM) expliquant l’agression dont ils ont été la cible. Il est intéressant de voir que comme souvent quand l’extrême droite attaque, les médias renvoient dos à dos victime et coupable… Ce communiqué donne un autre point de vue. Les images et vidéos sont sans appel et confirment cette version des faits. Les supporters marseillais ont été visés car ils portent une culture plutôt progressiste, métisse et populaire, à l’opposée de certaines tribunes bourgeoises et nationalistes de Lyon. Pour autant, organiser un lynchage n’a semble-t-il pas été payant: les fascistes s’en tirent avec 16 blessés dont deux graves, contre un chez les marseillais. La leçon est peut être passée?

Aux conneries relativistes et aux grands discours partagés par l’ensemble des médias sur le « hooliganisme », nous répondons par la solidarité et une prise de position claire. Non, les deux camps ne se « valent » pas, les histoires sportives et le chauvinisme de ville ou de région ne sont que des prétextes, puisque toutes les sphères culturelles reflètent les contradictions internes à notre système. Il y a donc un camp populaire et progressiste, et cette fois ci, les droitards s’y sont cassés les dents. Nous ne les pleurerons pas!

Cet article, publié dans Actualité de la lutte et rapports de force, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s