Face au réformisme et à la réaction

égalité

Nous reproduisons ici le tract publié par le groupe de Toulouse de l’OCML – Voie Prolétarienne en réponse à la mobilisation réactionnaire du 13 janvier. Il constitue un bon résumé des principaux problèmes soulevés et affirme un rejet net du gouvernement PS. La seule possibilité pour le changement, aujourd’hui plus que jamais, se trouve dans l’organisation collective pour passer à un autre système politique. Les classes dirigeantes n’ont au final rien à offrir, peu importe leur bord politique.

Dimanche 13 janvier, de nombreuses organisations réactionnaires et religieuses ont manifesté dans les rues de Paris, rassemblant plusieurs centaines de milliers de personnes. Au fond, leur discours d’exclusion et de haine est le même depuis des siècles. Néanmoins, nous ne pouvons nier que cette manifestation était une démonstration de force des ennemis de l’égalité des droits.

Contre le gouvernement et ses reculs, comptons sur nos propres forces !

Face à cette offensive homophobe, le PS ne cesse de faire des reculs : retrait de la PMA (Procréation Médicalement Assistée) renvoyée à une hypothétique prochaine loi, déclaration de Hollande sur la « liberté de conscience » des maires qui sont contre le mariage pour tous, et pour finir le PS 31 refuse de participer à la manifestation d’aujourd’hui.
Pour notre part, nous ne pleurerons pas ces reculs ni ces hésitations. Rappelons quand même que si le PS a intégré le « mariage pour tous » dans son programme électoral, c’est suite à des années et des années de luttes des LGBT pour l’égalité des droits. Et puis en ces temps d’austérité généralisée, ça le fait de faire une réforme « sociétale » qui ne coûte rien pour nous faire oublier le revers de la médaille.
Car plus que jamais le PS et le gouvernement sont les serviteurs bien dociles du capitalisme : guerre impérialiste au Mali, accord « CFDT-MEDEF-PS » qui attaque nos droits de travailleurs, expulsion des sans papiers etc.
Alors, n’attendons pas de sauveurs suprêmes, le PS et le gouvernement sont nos ennemis. Si nous voulons l’égalité, il va nous falloir l’arracher !

De l’égalité des droits à la révolution !

Mais le droit au mariage pour tous n’est pas une fin en soi, nous voulons que les mentalités changent pas seulement des lois. Contre la lesbophobie, l’homophobie et la transphobie, le combat doit continuer ! Les choses ne pourront changer vraiment qu’en renversant le capitalisme qui nous offre aucun avenir à part son lot de guerres, de misères, d’exploitations et d’oppressions.
A nous de nous organiser dès aujourd’hui entre travailleurs, hommes et femmes, LGBT et hétéros, français et immigrés pour enfin passer de la résistance à la révolution !

A bas le sexisme, à bas l’homophobie !
Sortons du capitalisme !

OCML – VP Toulouse

Cet article, publié dans Actualité de la lutte et rapports de force, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s