Une autre logique

Cet article, publié dans Visuel, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Une autre logique

  1. Fautarrêterdedéconner dit :

    Ouais enfin celui de gauche c’est surtout un libertarien autoritaire ivre de pouvoir et de célébrité et possiblement un violeur en série. En ce qui me concerne c’est bel et bien un salopard.

    • feudeprairie dit :

      Je ne vois pas sur quoi vous vous basez pour parler de « libertarien autoritaire ». Wikileaks, puis sa protection par l’Equateur, témoignent davantage d’une option altermondialiste que libertarienne. Je ne suis pas sûr qu’Ayn Rand aurait soutenu de tels actes.

      Quant à l’affaire de « viol », elle est complexe (vous dites d’ailleurs « possiblement »), c’est visiblement surtout une affaire de préservatif et non de consentement de l’acte sexuel. Le terme de « sexe par surprise » utilisé par la justice suédoise est assez étrange … Les témoignages qui ont paru dans la presse ne semblent pas suggérer des actes de violence ou d’agression, et à la limite il est difficile de mettre ceci sur le même plan que les nombreux viols qui se produisent effectivement et qui eux, ne sont pas du « sexe par surprise » mais bel et bien de la contrainte et de la violence. Après, vu le manque d’informations précises et la complexité de la législation suédoise, je me garderai bien de porter un jugement définitif et plus développé sur cette affaire.

      Enfin, pour le côté « célébrité », il est clair que Julian Assange joue un rôle médiatique, qui a d’ailleurs tendance à masquer les risques réels que prennent ceux qui dévoilent les informations, comme ce soldat américain qui va être jugé, Bradley Manning. Sur ce point, nous ne pouvons qu’être d’accord. N’hésitez-pas à expliciter vos positions.

      • Fautarrêterdedéconner dit :

        Mettre libertarien autoritaire l’un à côté de l’autre n’était pas malin. Voilà ce que je voulais dire : Julian Assange est libertarien (politiquement) et est une personnalité autoritaire.
        Pour le libertarianisme, il l’a dit lui-même. Par contre je n’ai plus de source, désolé. 😦 (l’absence totale de critique du capitalisme dans ses diverses interviews n’est pas suffisante, je le concède)
        Pour sa personnalité autoritaire, voir : http://www.rue89.com/2010/12/11/wikileaks-peut-il-vraiment-survivre-sans-julian-assange-180293

        Pour les affaires de viols, on ne peut pas porter de jugement en effet. Dans ces conditions, la décence veut qu’on accorde le crédit à la parole des victimes, peu importe la célébrité ou les faits d’armes révolutionnaires de l’accusé.
        Je trouve assez malsain de chercher à atténuer l’absence de consentement dans cette situation (ce qui en fait un viol) sous prétexte que d’autres viols impliquent des violences physiques. Ce que vous appelez une « affaire de préservatif », j’appelle ça du sexe non-consenti. Un homme qui force une femme à avoir des relations sexuelles avec lui alors qu’elle avait spécifié qu’elle souhaitait l’usage d’un préservatif, c’est la violation du consentement qui était fait sur la base d’une relation avec préservatif.
        L’autre viol concerne une relation sexuelle imposée à une femme endormie. 😦
        Beaucoup de gens ont crié à un complot impliquant la CIA. Si cette théorie est viable, celle d’un viol commis par une personne ayant un gros complexe d’autorité l’est tout autant si ce n’est plus.

        Sa célébrité n’est pas seulement le fait des journalistes qui veulent absolument mettre une image sur WikiLeaks ou des politiques qui cherchent une personnalité afin de pouvoir discréditer son action, elle est le fait d’Assange lui-même. Une personne qui vit dans la quasi-clandestinité a tous les moyens de rester relativement anonyme. Or ça n’a pas été le cas. C’est même le contraire : il s’agit d’une médiatisation à outrance, avec tout un tas de photos bien posées, lui donnant un air de James Bond ou je ne sais quel dandy.
        Qui a le plus bénéficié de cette médiatisation ? Julian Assange. Qui a le plus souffert de cette médiatisation ? WikiLeaks.
        J’apprécie beaucoup le travail fourni par WikiLeaks, mais l’action de cette organisation se suffit à elle-même, elle n’a pas besoin d’une figure charismatique pour l’enterrer (qui parle encore de WikiLeaks aujourd’hui ? ou de Bradley Manning ?). Cette figure là est une plaie. Julian Assange n’est pas WikiLeaks.

        Votre image oppose Assange et Zuckerberg sur l’axe du bien et du mal, alors que j’analyse plutôt cette situation comme les deux facettes d’une même pièce capitaliste/spectaculaire.

        Et bien qu’étant fermement opposé à Facebook, je suis sûr qu’on pourrait trouver des points positifs à ce réseau social. Après tout, Facebook ne fait pas QUE vendre des infos personnelles à des « corporations ». 🙂

        Bonne continuation.

  2. feudeprairie dit :

    Ayant posté l’image, je m’explique: elle est une simple traduction d’un visuel américain (d’où le terme « corporation » plus souvent employé là bas qu’en France).
    Je comprends tout à fait les critiques quant à la personnalité – douteuse – d’Assange (et son utilisation pour représenter l’ensemble de Wikileaks); mettre par exemple Bradley Manning en avant aurait eu plus de poids.
    Cordialement
    D.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s