A l’ancienne

Nous vous parlions dans un article précédent du manifeste du collectif de musique électronique de Detroit Underground ResistanceVoici un son de Drexciya, l’un des groupes liés à ce collectif, qui a pour particularité d’être engagé et dans sa forme (l’anonymat, le collectif qui prime sur l’individu-starisé, l’underground), et dans son fond (l’antiracisme, la critique de la modernité technologique via des références futuristes et science-fictionnelles).

Cet article, publié dans Musique, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s