Réalisme

On doit prendre des leçons chez Balzac ? Soit, mais qui doit en prendre, et pourquoi ? Question justifiée, qui ne se poserait guère au sujet de Maïakovski.

Si c’est du formalisme que de chercher toujours des formes nouvelles pour un contenu identique, c’est du formalisme que de vouloir garder pour un contenu nouveau des formes anciennes.

Il faut que nos critiques étudient les conditions de la lutte sociale et qu’ils en déduisent leur esthétique.

Moi-même, par exemple, j’ai débuté dans tous les domaines de la littérature et de l’art dramatique avec des formes anciennes et conventionnelles. Dans le roman, avec la fable aux multiples fils entrelacés. En poésie, avec le « lied » et la ballade. Ces styles et genres anciens m’ont gêné dans la lutte. J’en ai étudié beaucoup, moi tout spécialement, mais je ne suis ouvert à aucune considération de genre et de style qui ne prend en compte les impératifs de la lutte. Et pourquoi devrait-il en aller autrement pour d’autres ? Je crois voir fort bien quel profit notre lutte peut tirer du style des romans bourgeois du siècle dernier ; dans la mesure du possible, je m’y suis instruit.

Mais j’en vois aussi les inconvénients, et ils sont énormes. D’où une attitude complexe à l’égard des réalistes de la littérature bourgeoise.

Je reconnais leurs mérites. J’aime certaines de leurs œuvres, j’apprends auprès d’eux, je suis soucieux d’atteindre le niveau général auquel l’humanité occidentale s’est élevée avec eux. Mais il s’agit aussi de le dépasser.

Ce n’est pas une simple question de force créatrice et de talent.

Cela dépend de notre capacité de satisfaire aux conditions de notre lutte. Les principes formels que nous pouvons extraire des classiques du réalisme bourgeois, du réalisme de l’époque capitaliste et impérialiste, sont loin de suffire.

Le caractère historique, transitoire, unique de cette forme d’écriture apparaîtra à quiconque lutte pour le socialisme. Le caractère capitaliste et impérialiste de ce « contenu » imprime sa marque à cette « forme ». Nos critiques doivent absolument se rendre compte qu’ils pratiqueront une critique formaliste aussi longtemps qu’ils ne le comprendront pas et se refuseront, lorsqu’ils traitent des questions de forme, à tenir compte des conditions de notre combat pour le socialisme.

Bertolt Brecht – Sur le réalisme

Cet article, publié dans Ils ou elles l'ont dit..., Littérature et bande dessinée, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s