Nouvelles de l’Empire du milieu

La Chine… Aussitôt la rénovation du capitalisme terminée, on nous annonçait un nouveau paradis. De Deng Xiaoping à Hu Jintao, rien n’a changé pour le peuple chinois mais par contre, le pays est présenté depuis une décennie comme le nouvel ennemi numéro 1 de « l’Occident », délocalisations obligent. Seulement ces délires manichéens ne tiennent pas debout quand on s’intéresse à la situation du pays.

La réalité, c’est que la Chine est un pays dont l’état a une volonté impérialiste (en Asie du sud, en Amérique du sud, et surtout en Afrique). Il a renforcé son armée, son administration, s’est fait le créancier des États-Unis. Mais la base se révolte: le prolétariat chinois, massif, produisant une partie gigantesque des biens de consommation des pays développés, subit une exploitation et une humiliation terrible depuis quarante ans.

Actuellement il se révolte, de plus en plus massivement, de plus en plus violemment. Car la situation n’est pas rose; on pourrait imaginer un développement industriel rude, mais sans chômage, mais ce n’est pas le cas. Les entreprises chinoises délocalisent elles aussi, en Inde ou vers l’intérieur du pays. Et après… Où pourront elles être délocalisées, quand ces régions se révolteront aussi? Sur la lune?

Voici quelques brèves au sujet de la dernière lutte qui a fait parler d’elle. Il y en a des centaines de ce genre, ignorées des médias. Le gouvernement chinois a renoncé récemment à répertorier les « incidents de masse »…

Une dizaine de salariés d’une usine de la compagnie électronique de Singapour Hi-P International, ont été arrêtés mardi par la police à Shanghaï au septième jour d’une grève réunissant plus de 200 salariés protestant contre un plan de licenciement. Les salariés se sont mis en grève mercredi dernier pour protester contre un plan de délocalisation de la production dans une banlieue de Shanghaï et réclamer des indemnisations pour les personnes licenciées.

La police a arrêté mardi une dizaine de salariés grévistes qui bloquaient le chargement d’une cargaison de produits de l’usine. La compagnie Hi-P International est un sous-traitant d’Apple, de Hewlett-Packard, et du fabricant de BlackBerry RIM.

Secours Rouge

En Chine, plusieurs centaines d’ouvriers d’une usine de Shanghai sont en grève depuis trois jours. Ils protestent contre des licenciements. Des affrontements ont éclaté avec la police. Plusieurs personnes ont été blessées.

Ces ouvriers fabriquent des composants électroniques pour une entreprise qui travaillent avec Apple et Hewlett Packard. Cette entreprise souhaite délocaliser la production, et prévoit donc un millier de licenciements. “Depuis qu’on nous a dit que l’usine allait être déplacée, on n’a reçu aucune compensation, raconte une des employées en grève. On a donc cessé le travail. On nous a dit que notre emploi, c‘était fini, et qu’on devait partir immédiatement”.

Les mouvements sociaux se multiplient en Chine. Certains salariés exigent en effet de meilleures conditions de travail. Et en face, les dirigeants des entreprises sont confrontés à un ralentissement de l’activité dû à la crise économique mondiale.

Euronews

Ce nouveau mouvement de protestation sociale en Chine a démarré après l’annonce du licenciement de quelque 1000 ouvriers par l’entreprise qui a projeté de transférer la production dans une autre ville. Des grévistes ont indiqué qu’ils n’avaient reçu aucune notification préalable de leur licenciement et que les indemnités ne convenaient pas, selon China Labour Watch. Un représentant de Hi-P International a simplement déclaré que l’impact de cette grève était « très réduit ».
[…]

Le mois dernier, plus de 7000 travailleurs ont fait grève après des licenciements et des baisses de salaire dans la province méridionale du Guangdong chez un sous-traitant des chaussures de sport New Balance, Adidas et Nike. Des centaines d’autres ont fait grève à Shenzhen pour exiger le paiement d’heures supplémentaires.

Le Figaro

Cet article, publié dans Actualité de la lutte et rapports de force, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s