Québec: Activité de financement du Secours rouge

Le Secours Rouge est une organisation de soutien aux prisonniers politiques révolutionnaires qui reconstruit ses sections dans plusieurs pays. Cette organisation participe aux campagnes de mobilisation contre la répression politique, à la diffusion d’informations sur les luttes en cours dans le monde et à la création de réseaux de solidarité.

Voici le communiqué d’une action de la nouvelle branche du Secours Rouge, basée au Canada:

La première journée de campagne politique du Secours rouge à Québec fut un petit succès accompagné de grands questionnements. Nous nous étions d’abord préparés à expliquer aux gens désireux d’acheter les dernières denrées avant l’hiver l’importance de cotiser pour appuyer solidairement les prisonniers politiques et tous ceux et celles qui subissent la répression, précisément les arrêtéEs du G20 à Toronto en 2010 et les manifestantEs du 1er Mai 2011 à Montréal. Si la plupart des personnes ont démontré une timide sympathie et trouvaient notre activité pertinente, d’autres nous questionnèrent sérieusement sur les enjeux sociaux liés au mouvement Occupy. Étonnés et souriants, nous avions à répondre. Voici une synthèse des discussions.

«Quel est le lien entre le Secours rouge et les occupations de villes à travers le monde?»

– Ce que nous observons, c’est qu’une partie de la population s’indigne passivement, tandis qu’une autre partie se défend contre les attaques menées par les forces de l’ordre, au prix d’être incommodé, battu, incarcéré. Le Secours rouge est une forme d’appui pour aider ceux et celles qui osent transformer leur colère en action. La solidarité devient un geste politique.

«Faut-il être solidaire ou être impliqué?»

– En effet, c’est différent. Nous répondons qu’organiser la solidarité permet d’organiser l’implication. Ce n’est pas tout le monde qui ose s’impliquer, mais nous encourageons les gens à reconnaître que ceux et celles qui osent lutter contre le capitalisme sont des héros. Ça mérite notre appui.

«De l’indignation à la révolution: comment passer d’un état d’âme au renversement d’une société?»

– Passer de l’un à l’autre exige un engagement politique entrepris par une large part de la société. Ce n’est pas un choix à faire, mais un risque à prendre.

«Quelle stratégie adopter face à la répression policière?»

– Dans un contexte d’austérité capitaliste, la désobéissance civile pacifiste a ses limites. Pour lutter efficacement contre la police, ça prend une direction politique révolutionnaire et des groupes disciplinés au combat. Le Secours rouge permettra à ces hommes et femmes courageux d’avoir une aide juridique légale ainsi qu’un porte-parole pour parler en leur nom.

Ce fut donc un premier succès qui nous a clairement donné le goût de continuer à bâtir le Secours rouge!

Tiré du site Le drapeau rouge

Cet article, publié dans Manifestation, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Québec: Activité de financement du Secours rouge

  1. AntiNazi dit :

    Je fais suivre a un camarade Quebecois 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s