Trois axes

Progresser: le révolté peut progresser de nombreuses façons. Son quotidien le forge, ses expériences de vie, correctement analysées, lui permettent de comprendre le monde qui l’entoure.

Sur son lieu de travail, il voit comment fonctionne une branche du système, de l’intérieur. Il subit au quotidien l’exploitation et l’aliénation, et sait pourquoi il se bat, contre quoi.

Confronté aux médias de masse, à la désinformation quotidienne, aux violences devenues ordinaires (racisme, sexisme), conscient de sa communauté de destin avec les personnes dans la même situation ailleurs dans le monde, il sait d’où vient sa rage.

En s’informant, en lisant des ouvrages politiques, en voyant des films ayant un contenu progressiste, en écoutant de la musique, en s’intéressant plus généralement à la culture populaire et révolutionnaire dans sa globalité il se forge lentement mais surement une conscience.

Cette conscience pour le révolté c’est un grand apport dans sa vie, qui lui donne une grille d’analyse de la société. Il sait de mieux en mieux quels sont les problèmes et quelles sont les solutions. Et il sait que dans ce combat, il n’est pas seul.

Synthétiser: pour que toute cette conscience, cette rage et ces espoirs, jusque là bouillonnants, forment un tout cohérents, il faut la mettre en forme. Cela aussi peut être fait par différents moyens.

En discutant des questions de société puis de politique, les critiques et les informations nouvelles permettent de réajuster la ligne, de déterminer ce qui est correct et ce qui ne l’est pas, de s’enrichir de nouvelles données et de rendre son argumentaire béton, convainquant. Le révolté peut tenir une discussion sans reculer, sa pensée s’articule précisément.

Un autre bon moyen de mettre ses idées au clair est de les poser par écrit. Pas forcément sous forme de pamphlet ou de longues analyses. De petits textes théoriques, des poèmes, des paroles de chansons, tout est bon pour développer l’analyse globale.

Le révolté se rend compte qu’il a non seulement progressé, mais qu’il a une pensée structuré, et qu’il peut partager ces outils avec d’autres personnes: c’est devenu un militant.

Partager: pour gagner l’hégémonie culturelle sur le long terme il faut commencer par s’assurer de bons moyens de communication, modernes et populaires, accessibles. Le militant est confronté à l’heure actuelle à une atomisation terrible des réseaux. Il peut être seul, isolé; il peut aussi avoir intégré un groupe politique aux perspectives de développement limitées (réseau, collectif…) mais lui donnant déjà accès à une organisation, et lui faisant rencontrer des gens partageant ses idées.

Il faut maintenant grandir, sans sous-estimer sa forces pour ne pas stagner, ni la surestimer pour ne pas se fatiguer en vain. Le militant va alors utiliser toutes ses ressources pour diffuser une conscience révolutionnaire.

Dans sa vie de tous les jours, toujours au travail, en famille, au chômage, avec ses amis ou à l’université il enquète, questionne son entourage sur les problèmes du quotidien, les pousse à réfléchir sur les causes économiques, sociales. Si il a des livres qu’il a apprécié et qui l’ont fait progresser, il les fait tourner. Si il a accès à internet, il s’en sert pour contribuer à la création de réseaux progressistes. Assumant ses idées il est par sa seule existence une balise dans un monde dépolitisé à l’extrême, il pousse les gens qu’il côtoie à se remettre en cause, à s’informer, à progresser eux même…

Et la boucle est bouclée: on peut partir à l’assaut des cieux.

D.

Cet article, publié dans Analyse, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s