L’appel du 17 juin

Ce texte a été écrit par Charles Tillon, membre du comité central du Parti Communiste, résistant, et créateur des Francs-Tireurs et Partisans (principale organisation de résistance armée, proche du PC).

Avant l’appel du 18 juin des gaullistes célébré par l’Histoire officielle, ce texte, largement diffusé en France à l’époque (alors que Radio Londres n’était écoutée que dans une petite partie du territoire), prouve que les communistes n’ont attendu personne pour résister.

Il sera suivi de l’Appel du 10 juillet 1940 du PC, établissant une ligne antinazie.

« Les gouvernements bourgeois ont livré à Hitler et à Mussolini : l’Espagne, l’Autriche, l’Albanie et la Tchécoslovaquie… Et maintenant, ils livrent la France.

Ils ont tout trahi.

Après avoir livré les armées du Nord et de l’Est, après avoir livré Paris, ses usines, ses ouvriers, ils jugent pouvoir, avec le concours de Hitler, livrer le pays entier au fascisme.

Mais le peuple français ne veut pas de la misère de l’esclavage du fascisme.

Pas plus qu’il n’a voulu de la guerre des capitalistes.

Il est le nombre : uni, il sera la force.

Pour l’arrestation immédiate des traîtres; Pour un gouvernement populaire s’appuyant sur les masses, libérant les travailleurs, établissant la légalité du parti communiste, luttant contre le fascisme hitlérien et les 200 familles, s’entendant avec l’URSS pour une paix équitable, luttant pour l’indépendance nationale et prenant des mesures contre les organisations fascistes.

Peuple des usines, des champs, des magasins, des bureaux, commerçants, artisans et intellectuels, soldats, marins, aviateurs encore sous les armes, UNISSEZ VOUS DANS L’ACTION ! »

Charles Tillon, Gradignan, 17 juin 1940

Cet article, publié dans Histoire, Ils ou elles l'ont dit..., est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’appel du 17 juin

  1. antifalsace dit :

    Il n’y a pas un problème de chronologie ?
    « Il fait suite à l’Appel du 10 juillet 1940, moins offensif mais anti-nazi. »
    Ce n’est pas le 10 juin 1940 ? Ou alors « Il précède ’Appel du 10 juillet 1940, moins offensif mais anti-nazi. »

    Salutations camarades !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s